Évènements

Annie d’Oréfice exposition temporaire du 12 septembre au 7 octobre 2017

Expo temporaire Annie d'Oréfice
Annie d’Oréfice est installée depuis 1985 à Oingt en Beaujolais. Elle a débuté son travail par des pièces décoratives telles que flacons, vases, coupes…

Depuis une quinzaine d’années, c’est la sculpture de personnages qui prend une grande place dans son univers créatif. Essentiellement des femmes hiératiques, fortes d’une vie intérieure intense.

Deux rencontres ont été pour elle déterminantes :
Celle de Jean Linard en 1983, qui est devenu son maitre et lui donné le sens et le gout de la forme et celle de frère Daniel de Montmollin en 1986 qui l’a initiée à l’art d’émail.La terre est devenue une nécessité, une autre façon de respirer. Les expositions sont pour Annie d’Oréfice une magnifique occasion de partager.

 

Daniel de Montmollin, exposition temporaire du 20 juin au 22 juillet 2017

Daniel de Montmollin

« Quand la nature s’offre au feu » Du monde végétal aux émaux de grès

Les moments fort avec notre invité:

Jeudi 22 juin: Rencontre avec les potiers/céramistes.  Questions-réponses. 14h – 18h
Samedi 24 juin: Rencontre avec le public. 14h – 17h30.
« Qu’est-ce qu’un émail grès? »
Lectures de poèmes. Séance de dédicaces.

 

Marie Laure Lévitan, exposition temporaire du 11 oct. au 12 nov. 2016
Marie Laure Lévitan Nous avons le plaisir d’accueillir
Marie Laure Lévitan,
céramiste française.
Le vernissage de l’exposition aura lieu le
Vendredi 14 octobre à 18h30
en présence de l’artiste.
L’exposition sera visible aux heures habituelles d’ouverture, du 11 octobre au 12 novembre.

« Aussi loin que je me souvienne, les moments les plus heureux de mon enfance étaient dehors, dans la nature à grimper sur les rochers. « Aiguiser » son œil, toucher la matière pierre en faisant de l’escalade.
Des années plus tard, la découverte de carrière de marbre, fascinante, a été la source d’inspiration de mon travail que je n’ai cessé de décliner .
La source d’inspiration de ce travail est essentiellement minérale.

La réalisation de ces pièces se fait avec des plaques, des colombins qui seront  ensuite colorés avec des engobes, des « jus d’oxydes ».Détail
Les pièces sont ensuite polies au galet puis « biscuitées ».
Une deuxième cuisson raku pour l’enfumage qui se passe à ciel ouvert, permet de préciser les zones d’ombre et de lumière. »

Marie Laure Lévitan

 

En Septembre 2016

Journées du Patrimoine

feteartistes03

feteartistes02b

et pour les passionnés de céramique que vous êtes , ne ratez pas
les Tupiniers , les 10 et 11 septembre à Lyon

tupiniers2016_web